Le mot du DG du FER

Nous contacter
27 septembre 2011
Catégorie:
Actualités
Commentaires 0

Tags , , , , ,

Au moment où l’année 2011 commence, il est important pour notre structure de jeter un regard rétrospectif sur le parcours effectué les autres années en faisant le bilan des actions passées. Les faits significatifs qui ont marqué notre structure demeurent le changement intervenu:

  • à la tête de celle-ci avec ma nomination en qualité de Directeur Général ;
  • La relance effective du projet péage-pesage en vuede renforcer le dispositif de ressources additionnelles du Fonds d’Entretien Routier depuis le changement de la direction générale, et ce conformément au texte de création de notre structure.

Le changement de la direction générale intervient dans un contexte de paix retrouvée sur l’ensemble du territoire avec le retour des bailleurs de fonds qui démontre la reprise de la coopération entre notre pays et la communauté internationale.

Bien naturellement, il apparaît opportun qu’au regard des objectifs et des missions qui nous ont été assignés, nous nous engageons dans la mise en œuvre de notre plan- d’actions stratégiques sur un horizon de trois années afin que nous arrivions à éradiquer définitivement le problème de financement de l’entretien routier par une approche consensuelle et transversale qui rassemble tous les acteurs.

Conscient qu’une telle démarche doit intégrer le rôle prépondérant ou néfaste que peut jouer la route dans le cadre de la réduction de la pauvreté dans les milieux ruraux, nous avons décliné notre plan d’actions stratégiques triennal en trois axes :

  • La reforme institutionnelle du FER. Elle permettra de faire le bilan de la reforme au plan institutionnel et de proposer des solutions institutionnelles adaptées au contexte qui prévaut pour la recherche de plus d’efficacité dans les actions du FER.
  • Le renforcement de notre autonomie financière : Cet axe permettra d’analyser les mécanismes actuels de mobilisation de ressources et de proposer sur la base d’un bench-marking des solutions appropriées aux besoins de financement de l’entretien routier.
  • Le plan de développement des PME-PMI du secteur

Notre réflexion permettra au cours de ces trois années, d’envisager les systèmes et mécanismes de développement du secteur routier par le renforcement des capacités des ressources humaines des PME-PMI dans une coopération participative avec les banques locales. Ces solutions permettront de créer de la richesse et de la valeur participant ainsi à l’essor économique de notre pays.

Notre ambition est grande et notre conviction profonde ; Cependant nous ne perdons pas de vue l’immensité de la tâche qui requiert de nous une détermination sans faille et une organisation minutieuse ; afin d’arriver à des solutions durables. Pour y parvenir le soutien du gouvernement, des bailleurs de fonds sera d’un apport précieux dans la conduite de nos projets. Le problème de la praticabilité de nos routes est devenu très sérieux et préoccupant et pour ce faire nous n’avons pas le droit de décevoir ;

 

« Nous devrons réussir coûte que coûte. Pour ce pari, nous nous engageons fermement et le soutien de tous sera déterminant. »

De ce point de vue, 2011 apparaît comme l’année de tous les défis et de toutes les certitudes. Nous y croyons, c’est pourquoi nous souhaitons une bonne et heureuse année à toutes et à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *