Patrouille

Nous contacter

Le principal travail d’un patrouilleur est la surveillance de l’autoroute. Mais il intervient aussi lors d’accidents ou d’incidents. Il a également en charge l’entretien de l’autoroute et de ses infrastructures. 

[rev_slider patrouilleur]

 

Intervention des patrouilleurs

Voici les différents domaines où un patrouilleur peut intervenir:

  • Gazole sur la chaussée
  • Obstacle
  • Animal errant
  • Animal écrasé
  • Bouchon
  • Circulation en accordéon
  • Accident
  • Véhicule immobilisé
  • Véhicule à contresens
  • Véhicule en feu
  • Piéton
  • Évènement naturel (inondation, éboulement…)
  • Balisage de travaux
  • Travaux d’entretien (balayeuse, désherbage, débouchage des égouts, nettoyage retraçage des lignes…)
  • Travaux de nettoyage de l’autoroute
  • Élagage
  • Travaux verts (coupe de haies)
  • Travaux importants (fermeture d’un échangeur ou d’une aire)
  • Matériel dégradé
  • Nettoyage des WC sur aires de repos
  • Nettoyage des aires de repos vidage des poubelles, balayage…)

 

Les patrouilleurs autoroutiers travaillent en collaboration avec la gendarmerie nationale autoroutière, la gendarmerie mobile, les CRS, les FRCI, les services d’urgences.

Conseils de sécurité

  • Les patrouilleurs effectuent beaucoup de rondes mais ils interviennent le plus souvent lors d’accidents ou d’incidents. Lorsque vous les voyez, ralentissez mais ne pas s’arrêter. Les patrouilleurs sont très visibles grâce à leurs vêtements jaunes fluorescents et leur fourgon FER
  • Les patrouilleurs sont amenés parfois à traverser les voies de circulation pour ramasser un obstacle ou pour intervenir face à un véhicule en détresse, dans tous les cas leur véhicule sont placés minimum 200 mètres avant la perturbation et dans la plupart des cas leurs feux de détresse sont allumés.
  • Lorsque le trafic est perturbé dû à un accident, ils interviennent en vue d’éviter les bouchons que pourraient causés les automobilistes curieux.
  • La plupart des véhicules autoroutiers possèdent des sirènes mais pas tous. Cependant ils actionnent leur phare, leur feux de détresse et font des appels de phare pour permettre l’accès des services de sécurité jusqu’au lieu de l’accident.
  • Dès que vous voyez le trafic ralentir, actionnez tout de suite vos feux de détresse jusqu’à ce que vous soyez sorti de la perturbation.

Différents moyens

Un « agent routier » en patrouille est nécessairement à bord d’un véhicule de type « intervention » équipé de différent éclairage et de divers équipements permettant d’accomplir ses tâches, notamment:

  • flèche lumineuse d’urgence ;
  • feux à éclats bleu ;
  • panneau à message variable ;
  • phare de recherche.

L’intérieur des véhicules est également équipé de matériel « transportable » :

  • panneau de danger ;
  • cônes de signalisation ;
  • matériel antipollution, notamment de l’absorbant a carburant ;
  • divers matériel de nettoyage (balai, pelle, racloir, sac poubelle, etc…etc…).